les aventures d'une romantique moderne

23 mai 2020

For foreign readers

For foreign readers,  I can easily translate or broadcast my articles in english ( if you consider that automatic translation provided by internet  is not good enough to be red). Just let me know and use the contact form => clic on "contacter l'auteur"

Thanks a lot for your visits !

Posté par Faunetnayade à 22:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Pourquoi j'aime les films/livres/ séries BL /slash/ Koy ou queer ?

 Très honnêtement, comme les comédies romantiques hétéro me dépriment (pour des raisons de rôles stéréotypés) et que voir des hommes s’aimer  au-delà des préjugés,  j'ai toujours trouvé ça terriblement romantique... Et que je me sens beaucoup mieux avec les personnes ouvertes sur la question des genres,  notamment parce qu'elles croquent plus la vie à pleines dents,  sont beaucoup plus libres dans leur façon d'être et de laisser les autres être... je me suis intéressée depuis longtemps au cinéma Boyes love (ou BL/Koy/slash) et LGBT. 

 

Ce que ces genres m'ont appris sur l'amour, c'est que justement l'amour , c'est l'amour !  On aime une personne non pas pour son corps ou ce qu'elle peut nous apporter/  nous conforter dans notre manière d'être un homme ou une femme*, mais bien pour ce qu'elle est et ce que l'on (re)sent en elle et pour elle.  Les films et séries BL ont réellement rendu concret, pour moi,  l'idée qu'il n'y a pas de critères d'âge, de sexe, de culture pour tomber amoureux de quelqu'un !  Tout est dans l’alchimie entre deux personnes. 

C'est une évidence mais combien parcourent encore les sites de rencontre avec des "critères" de ce genre ? ... Et ça ne marche que pour 7% , environ, d'entre eux donc ça n'est pas efficace pour 93% des inscrits.

 



 Dans le très très beau Call me by your name ( roman de Aciman, porté à l'écran par Guadagnino, en 2017,  sur un scénario de James Ivory s'il vous plaît !) , deux êtres humains tombent amoureux l'un de l'autre sans vraiment s'en apercevoir,  Il se trouve qu'à l'écran on voit deux hommes, mais ce sont deux personnes avec chacune un féminin et au masculin - comme c'est le cas chez tout être humain  qu'il soit un homme, une femme, ou un transgenre - et ces deux êtres , cultivés et raffinés,  bon vivre une des plus belles histoires d'amour que le cinéma nous ait donnée.  On ne se demande pas si c'est la fille qui va faire ceci ou si c'est au garçon de prendre les devants,  chacun à sa manière va être actif et passif - si on veut reprendre les catégories hérités de Freud - ce qui donne au scénario beaucoup plus de profondeur puisque finalement  tout est possible,  mais aussi beaucoup plus de réalité…

 Cette fameuse réalité qui échappe pas bon nombre de nos contemporains qui veulent absolument se cantonner à/  nous cantonner à “ vous êtes la fille donc vous devez agir / s'habiller comme ça…”, “ vous êtes l'homme donc vous devez agir comme ça…”  que l'on entend trop souvent chez les coach love hyper stéréotypés de notre bonne vieille société où la rencontre amoureuse est en pleine sclérose ( les chiffres sont toujours là, 19 million célibataires en France, 25 million en Allemagne exetera). 

 

Si un homme se vexe parce que je prends les devants, vcar il ne se sent pas respecté ou fragilisé dans sa nature de mec, s' il considère que je ne suis pas une fille intéressante parce que c'est moi qui veux le courtiser à ma manière, eh bien  tant pis ! Je pense très volontiers que c'est lui qui a un problème avec son masculin féminin alors que moi, je suis pleinement épanouie dans mon ying /yang ! Et ils sont nombreux les hommes et les femmes non en harmonie avec leur féminin/masculin.

 

 

A noté, que ce sont surtout des publics féminins hétéro et le public gay , soit potentiellement quand même 65% des spectateurs, qui forment l'audimat assidu de ces séries.

 

 

Bien sûr les séries BL -  plutôt tournées vers les  personnages adolescents et les jeunes adultes,  et globalement plutôt asiatiques -   n'échappent pas toujours au stéréotype du  je suis là le mec/ tu es la femme  alors même qu'on est dans un couple où les deux acteurs ont le même genre,  soit 2 hommes... Mais c'est souvent aussi parce que ce ne sont pas des scénaristes LGBT qui élaborent ce genre de séries.  Et dans les commentaires de séries, ça commence à juste titre à râler sur ce genre de faux-pas. Culture populaire ne veut pas dire scénario bâclé :)

C'est ce qu'on pourrait reprocher à 2gether (Thailand) où Tine et Sarawat sont un peu trop caricaturaux à mon goût même si la série a d’autres qualités. Idem, encore plus lourdement dans _Love by chance_ avec le duo vedette Ae/Pete... Et c'est justement ces rôles imposés qui posent tout le problème du duo Ming/kit car Ming traite Kit comme une fille passive et timide, ce qu'il n'est pas du tout.

 

C'est ce qui est bien dans Theory of love (Thailand) où au-delà de l'aspect physique de deux personnages principaux,  au final aucun des deux n'a de rôle déterminé par les stéréotypes sociaux en amour.

 

HIStory 3: TrappedC'est aussi ce qu'on pourrait trouver bien dans HiStory 3 : trapped,Taiwan, avec deux acteurs plus dans la trentaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

ENGSUB | SAME DIFFERENCE (Docchi Mo Docchi どっちもどっち18+) ...Voire même dans le délirant et super caricatural  Docci Mo Docci, japonais, où deux mâles alpha tombent amoureux  l'un de l'autre,  chacun alternant dans son féminin et son masculin/ Ying et yang mais sans dédié à l'autre un rôle précis de passif ou actif ; même s'il est vraiment dommage que le montage du film soit beaucoup trop rapide,  il manque bien 20 minutes à cette histoire, et sans grand moment de tendresse, au delà de la douceur des mots prononcés.

 

En tant que spectatrice hétéro, je me sens beaucoup plus en adéquation avec ce genre de film où les rôles dans la séduction ne sont pas déterminés ;  où on se traîne pas à longueur d'épisodes avec un grand costaud et une petite et fragile nana, le genre “petite amie portable”... Où donc aucun stéréotype physique n'est imposé l'un à l'autre ( je rappelle que les femmes de 1.80 m existent, et vu la croissance des nouvelles générations, nous sommes de plus en plus nombreuses !) dans le couple amoureux.

 

A noter que la plupart de ces séries sont visibles facilement sur youtube en VOST ou en anglais sous-titrés. Ou sur le site wiki rakuten (gratuit avec 4 pubs rapides par heure, plutôt pas mal ce site).

 

Voilà pour ce 1er sujet qui vous plaira, je l'espère. N'hésitez pas à commenter, m'écrire, etc.

 

* pour éviter les placeurs de pubs, je suis obligée de modérer les commentaires et les valident le plus vite possible. Merci de votre compréhension :)

 

Prochain sujet à venir très bientôt : ce que les séries non hétéro peuvent nous apprendre sur l'amour ...

 

 



21 mai 2020

Lettre d'amour à un inconnu N°20 ?

Je poursuis mes lettres à mon futur amour, via le coaching en developpement personnel.

Un article sur les séries BL (ou slash ou Koy ou boys love) sera bientôt publié.

Ci-dessous la lettre N° ? 20 et quelques... C'est peut-être trop de romantisme ou de gnangnan pour certains mais peu importe; nous sommes faits pour nous aimer nous même mais aussi pour aimer un /une autre. J'en reste persuadée.

Enjoy ou pas ;) Merci de liker ou commenter si le coeur vous ne dit.

 

A écouter sur Surrender de Nathalie Taylor ou Thousand Years de Cristina Perry.

 

***

Chères cellules de mon grand amour,

 

 je ne sais pas où vous êtes, mais par moments, je vous sens vibrer si fort qu'on dirait que nos peaux se touchent,  que sa main me prend par la main,  que tout l'univers est là :  ramasser, étourdissant de cohérence et  de bien-être,  avec l'évidence d'être à nous deux. 

 

 Je veux juste me tenir là contre son épaule,  à me balancer doucement au fil de la musique alors que mon cœur parle à son cœur. 

 Je veux juste fermer les yeux comme un enchantement pour mieux sentir encore la présence de son corps dans l'absence de matière. 

 Je veux  juste pleurer  de joie car je sais qu'il est là enfin,   remercier chaque seconde dans l'univers de m'avoir rendu à lui. 

 

Vous êtes là, vibrantes quelque part, vivantes...Comme une partition de piano qui doit être jouée jusqu'à la fin  pour donner toute son harmonie.  C'est comme si j'entendais les échos de vos vibrations sur mes propres cellules,  comme si  tout ça formait déjà un chemin.  Il y a cette  immense part de douceur  en moi.  Comme s’il me prenait dans ses bras de l'intérieur  et  qu’ il comblait tout,  en respectant la promesse de toujours être là pour moi, de ne jamais me laisser seule quand la solitude m'est insupportable,  de toujours affronter les nouveaux gouffres avec moi,  de toujours remonter vers le soleil avec lui.  De glisser sa main aussi souvent qu'il le pourra dans ma paume un peu fermée  par la douleur ou par la tristesse.

Vous, les cellules de ses yeux, je sais que vous marquez l'horizon en veillant sur moi. Vous,  ses ailes d'ange,  je sais que vous m'emportez très très haut, Dans un tournoiement,  une danse diabolique d’unité et de Vivance.  Quelque chose d'irrésistible et en même temps, de profondément prévu,  soutenu, élaboré,  fait pour lui et pour moi. 

Mon cœur sort parfois de mon corps  car il connaît le chemin... je ne sais pas où est votre porteur mais il sait comment il onde,  et il est capable de repérer cette onde  sur des dizaines, des centaines de kilomètres, je suppose.  Sans doute vous êtes vous rapprochées de mon espace temps pour que je vous sente aussi bien ? 

Avant je vibrais aussi bien le vide que le plein,  et je ne voyais que le poids de l'absence dans ma poitrine et autour de moi.  Quelque chose s'est produit parce que l'espace n'a plus la même texture,  la même manière de palpiter.  je reçois des pluies  de lumières,  des mouvements et des mots où il y a toute la tendresse dont j'ai besoin, tout l’humour qui  me fait craquer.  Je sais par  intuition qu'il aimera telle ou telle chose et si c'est le contraire, ce n'est pas grave ! 

Je t’aime, mon chéri, de toutes mes cellules et mes mouvements conjugués dans l’univers. Ma danse t’appelle, mon coeur te suit déjà. 



Posté par Faunetnayade à 21:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 mars 2020

L'aveu d'une femme

On aura beau trouver quelques hommes ouverts d'esprit, à la séduction et aux premers pas par la Femme... (et non par l'homme, comme le veut la convention sociale), il reste tellement étriqué d'être une Femme 'sauvage", non pas une "midinette" , non domestiquée - à la Clarissa Piccolo Estes. (cf _femmes qui courent avec les loups_), mais une vraie Femme.

Les chances d'être prise au sérieux par un homme quand on est une femme amoureuse et se déclarant sont - il faut bien l'avouer - assez minces...

La psychologie elle-même semble faire croire que la femme , parturiante notamment, a besoin d'un homme pour la proréger... Et pourtant, On peut lire/ entendre ça souvent.

La belle blague !

Est-ce que les psychologues méconnaissent les travaux des Antropologues, est-ce que la notion de matriarcat aura été évincée de la culture fondamentale ? (cf Solié, _la femme essentielle_). La femme enceinte dans les sociétés premières et non matérialistes n'est JAMAIS seule, elle est entourée des autres femmes  elles -mêmes parturiantes ou non. Le mythe de la femme fragile et enceinte ayant besoin d'un homme et d'un couple pour la protéger sonne tellement faux, quand on considère les acquis de l'Histoire humaine et l'intuition profonde !

N'a-t-on pas révélé il y a quellques mois que le plus grand guerrier celte de l'histore était.... une femme ? S'il y a des femmes de plus de 1.75m (5,3% de la population française), c'est bien que être une femme aussi grande que l'homme Moyen français est bien physiquement possible. Seule une selection génétique, basée sur des milliers d'années de domestication féminine et d'éducation sclérosante - quand les petites filles ne devaient pas grimper aux arbres, s'exposer au soleil et porter des corsets réducteurs à l'adolescence - est venue à Modeler la Française dans sa taille moyenne de 1, 62 m... Heureusement, les générations à venir prennent progressivement "leur revanche".

Quand une femme est aussi grande que l'homme "moyen" (soit 1.75m), est-ce que cela ne change pas radicalement les rapports homme-femme ? Combien d'agressions, de viols n'auraient pas lieu si justement la femme était aussi imposante physiquement que son agresseur ?

Quand être une femme ne sera plus aussi être étriqué dans sa liberté d'être, de séduire et d'agir ?

Posté par Faunetnayade à 00:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 mars 2020

Pourquoi la galanterie ?

 

 parce que quand un homme traite une femme comme ses potes, il n'y a pas de séduction possible…

On voit souvent cette erreur faite , notamment sur les sites de rencontres, où le langage utilisé par les prétendants,  ne fait pas forcément montre d'une différence : en gros beaucoup parlent à un éventuel futur rencard comme à un pote de pêche ou de bière. Que dire du “Salut + prénom, quoi de neuf ? ”,  salutation automatique proposée par Badoo quand deux personnes ont craqué l'une pour l'autre sur leurs photos.

 

Parler à quelqu'un dans un cadre de séduction  nécessite de reconnaître et de louer sa nature masculine ou féminine. Loin du “quoi de neuf” qui reste très connoté socialement avec un vocabulaire assez pauvre,  il vaut mieux trouver une formule à soi, authentique mais galante. 

 

Pourquoi "galante" ? 

parce que la galanterie, c'est le Masculin Sacré qui salue sa complémentaire amoureuse : une Femme, dans le cadre d’un couple hétéro. (Ne sachant pas comment on séduit chez les trans, homo et intergenres, je ne me permettrai pas d’en parler ici ).

Il la reconnaît à la fois comme différente et attirante. Il est capable de mettre en mot ce  que cette personne lui inspire : émotions, fascinations, frissons , qu’il peut aussi traduire par des compliments. 

Beaucoup se refusent aux compliments vis-à-vis d'une femme qui les attire, comme si c'était une marque de faiblesse que d'avouer leur intérêt ou comme si forcément ça allait être mal pris,  comme si ça n'allait pas être sincère. Mais bien au contraire, un compliment authentique est véritablement comme un bijou pour une femme : le compliment nous rassure, voire nous excite (si le cadre de la conversation s’y prête). 

 

D'où vient la galanterie ?

 

 En France on peut la faire remonter  aux chevaliers de la Table Ronde, avec notamment Perceval le Gallois, le récit de Chrétien de Troyes, au Moyen-Age. Un peu comme la peinture dans Intouchable, Perceval est fasciné par des gouttes de sang tombées sur la neige blanche. Ici, c’est le sang d’une oie sauvage blessée … Qui lui rappelle la pureté de la femme qu’il aime, Blancheflor (“blanc” = neige = pureté). Tout à coup la brute Perceval, le parfait guerrier sans nuance mais très doué, le masculin destiné à protéger le royaume et le roi,  un homme plutôt premier et pratique… accède à la symbolisation, à la transcendance :  à ce qui est là tout en n’étant pas là !  Et il reste concentré, fasciné sur sa lance à contempler les gouttes et la neige, non pas comme matières/réalités mais comme symbole de la femme qu’il aime. 

C’est, en quelque sorte, les débuts d’une révolution dans le monde de la société machiste où tout à coup, les hommes admettent qu’ il n'y a pas que des hommes,  mais il y a aussi des femmes… Celles-ci bien que différentes n'en sont pas moins intéressantes. Et n'étant ni très musclées ni très grandes, en général, on admettra que l'homme se fasse plus protecteur vis-à-vis d'elles :  on en vient à lui ouvrir les (lourdes) portes, on enlève son couvre-chef pour montrer qu’on a reconnu sa nature féminine. Dans son féminin Sacré, la femme incarne des Valeurs yin, différente du Yang masculin, comme la compassion, l’amour, l’imagination, la patience voire la réception (au lieu de l’action dans le Masculin). Des Valeurs qui, elles aussi, se font une place plus grande au fil des époques dans l’univers machiste de la société occidentale. 



Qu’est-ce que c’est la galanterie au 21e siècle ? 

A l'ère de la parité,  qu'est-ce que c'est que ces femmes qui réclament de la galanterie ? 

 Voilà bien une phrase qu'on entend très souvent  de la part de nos comparses - pour ne pas dire congénères - masculins.  ces derniers auraient tendance à confondre  égalité et équité. La parité est bien une politique de ségrégation positive pour  combattre les (énormes) inégalités homme / femme qui persistent de nos jours... parce que si on a bien l'intention de quitter cette société machiste pour une société plus neutre ,  il n'en reste pas moins que beaucoup d'habitudes, de normes professionnelles et salariales, de normes religieuses  sont injustes vis-à-vis d'Elles. Il en va de même dans le domaine de la séduction où les femmes qui font le premier pas ont intérêt d'être très jolies et beaucoup plus jeunes,  en moyenne, que l'homme qu'elles essaient de séduire ! Car Faire les premiers pas pour une femme reste encore socialement hors-norme. Malheureusement. 

 

Qu'est-ce que ça donnerait au 21e siècle un homme qui ne fait pas preuve de galanterie vis-à-vis de la femme qui l'intéresse ? 

Ça donne ce qu'on voit beaucoup sur les sites de rencontres et dans les boîtes de nuit :  on s'adresse à la fille comme à un pote (cf le Badoo “salut X, quoi de neuf ? “). on ne fait pas attention à son langage comme si on était dans un vestiaire après la mi-temps. Complètement bourré, on tentera d'approcher la belle en se demandant bien pourquoi elle paraît choqué !  On ne comprends pas, on fait la même chose avec les potes et ça ne pose pas de problème. Encore une, qui joue les princesses ! 

 On ne veut pas faire l'effort de saluer sa différence féminine en disant tout de suite” tu”  comme si elle était déjà acquise au lieu du “vous” galant qui permet de s’apprivoiser. Au premier rendez-vous,  on vient en T-shirt pas repassé, en jean et en basket , on ne s'est pas changé pour se faire beau… mais on se sentira profondément vexé si la belle ne se montre pas féminine et aprêtée ! Le garçon proposera de venir boire un verre à la maison, parce qu'il n’a pas envie de se déranger pour si peu. Etc. 

 

Encore une, qui joue les princesses ! Ne fais pas ta princesse ! 

 

Voilà bien une expression qu'on entend dans les bouches masculines  mais que recouvre-t-elle ? (On exclut bien sûr ici les caprices de stars de ces demoiselles :  genre achète-moi des trucs cher, etc.) En gros, quand un “homme” dit à une fille/femme honnête qui veut juste être traitée avec galanterie : Ne fais pas ta princesse ! Il lui reproche de vouloir être traitée en femme ! Il lui demande de ne pas être plus difficile que ses potes. 

 

 Amusant Paradoxe....






Posté par Faunetnayade à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


14 février 2020

Zèbre et amour

Un sujet fort bien expliqué sur ce site :

Relations amoureuses de l'adulte surdoué - Rayures et Ratures

Lorsque j'ai fait la liste des sujets dont j'avais envie de parler, j'ai volontairement enlevé celui-ci : la relation amoureuse. La vie de couple. Cela me semblait vraiment trop difficile à appréhender. Et puis lorsque j'ai demandé les thèmes que vous souhaitiez que l'on aborde, vous m'avez tous mentionné la relation amoureuse (ou presque).

https://www.rayuresetratures.fr

 

Rappelons que les Zèbres HPE sont des êtres humains au potentiel (un peu/beaucoup) plus grand que les personnes "dans la norme" : intelligence, mémoire, concentration, analyse, créativité, humanisme, sensibilité... Cf Trop intelligent pour être heureux, de Jeanne Siaud-Facchin, chez Odile Jacob editions. On les appelle "surdoués" mais ils n'ont pas forcément réalisé ce potentiel... 

 

Etre zèbre en Amour, ça joue forcément un rôle... Je renvoie également vers cette excellente vidéo de Catherine de _Un psy à la maison_, excellente youtubeuse. Si j'avais su ça y'à 15 ans, tout aurait pu être si différent...

 



 

Et si un zèbre traîne par là à me lire/me suivre, ça peut être toujours sympa de me laisser un message :) 3% de zèbre, ça fait 6000 rayures dans ma ville, c'est presque un espoir :)

 

Posté par Faunetnayade à 10:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 janvier 2020

Une vision holistique de l'amour et de la recherche amoureuse ou encore Amour : qu'est-ce qui cloche chez moi ?

Une vision holistique de l'amour et de la recherche amoureuse  ou encore Amour : qu'est-ce qui cloche chez moi ? 

 

Vous avez fait tous les efforts possibles pour vous rendre attirant(e)/ intéressant(e),  vous avez essayé les sites de rencontres sentimentale, vous sortez, vous savez sortir de votre zone de timidité quand vous avez en face de vous quelqu'un qui en vaut la peine,  et vous avez déjà croisé plusieurs fois/ vous avez la possibilité de côtoyer facilement cette personne pour échanger ( dans le quartier, au travail, au club de sport, exetera)... et pourtant aucune rencontre décisive ne vient  combler votre cœur depuis plusieurs années. 

 L'approche traditionnelle dirait que vous êtes trop difficile, vous n'avez qu'à sortir avec les hommes les femmes qui vous courtisent  même si elles/ils ne vous plaisent pas. L'approche holistique est heureusement tout autre ! 

Depuis le très sérieux et très scientifique docteur Messmer au 19e siècle,  nous savons que les humains font partie intégrale du Magnétisme du Vivant, du nom de l'ouvrage qui l'a fait paraître à cette époque.  nous ne sommes pas que des cellules, ces cellules vibrent, elles ont au moins une énergie électromagnétique.  L’approche holistique considère que les rencontres de la vie ( les bonnes comme les mauvaises) sont générées par notre champ magnétique  et par ce que nous avons à apprendre sur le plan spirituel/psychologique (amour de soi et amour de l’autre réparation des blessure de rejet de trahison  de l'enfance, connexion à la nature et à l'univers,capacité à dépasser de grands traumatismes, etc.) 

Si aucune rencontre  amoureuse ne se dessine dans une vie,  il y a fort à parier que cet être humain n'as pas encore la bonne vibration  pour générer cette rencontre. Nous sommes pas que dans un film de science-fiction !  Nous savons que notre réalité est une reconstruction de nos cinq sens et de ce que nous croyons savoir ou mériter de la vie.  L'approche Holistique considère que notre réalité n'est pas donné par l'extérieur, elle est reconstruite par notre intérieur :  nous sommes tous intimement co-créateurs de la réalité que nous partageons ! Et si nous vivrons “l'absence d'amour” alors l'univers nous donnera ce que nous vibrons, c'est-à-dire pas d'amourpas de rencontre amoureuse. Si nous pensons que nous ne méritons pas inconsciemment d'être heureux en amour, alors  nous n’obtiendrons pas de rencontre décisive en amour ! si nous sommes amoureux/ amoureuse  en sens unique, sans que ce soit partagé, et que nous nous accrochons à cette personne, alors l'univers nous renverra un long parcours de solitude et d'amour non rendu. 

 

 Comment faire ?

Il s'agit tout simplement de vivre/ressentir non pas le manque de rencontre,  mais bien de vibrer la rencontre idéale comme si elle avait déjà eu lieu... et alors l'univers devrait vous donner quelque chose qui vous permettent d'approcher cette rencontre.  voire de la vivre ! Idéal ne voulant pas dire parfait.  

Ce n'est pas un voeu qu'on fait parfois quand on voit un joli coucher de soleil ou qu'on croise un couple dont la complicité nous fait envie,  ce n'est pas quelque chose qu'on peut faire une fois de temps en temps... c'est véritablement toute une reprogrammation de l'esprit pour générer les énergies positives  qui viennent créer le magnétisme en nous qui pourront attirer la bonne personne ! 

  Ecrire des lettres à “ mon/ma futur(e) chéri(e)” Fais partie des outils un peu ludiques pour générer les énergies intérieures,  et dépasser nos blocage conscients ou inconscients pour trouver le bonheur en amour. 

Alors chaque fois que votre chère et tendre du futur vous manque,  écrivez lui donc une lettre comme s'il était là juste à côté de vous !  de toute façon il est quelque part, au même moment, sur cette planète... et peut-être pas si loin que ça ! 

Vous pouvez aussi vous permettre de danser avec lui/elle  sur une belle musique qui vous fait vibrer, en l’ imaginant contre vous ( sa présence physique,  la dimension de son torse, la douceur de sa peau si vous êtes contre son visage, etc.). chaque fois qu'il vous manque quelqu'un à qui tenir la main,  imaginer le/la un petit peu à 20 cm de vous, marchand à vos côtés… Et ressentez tout le bien que cela vous fait ! Avec de la pratique et de l'imagination, on se sent réellement en présence de quelqu'un ! C'est à la fois nourrissant émotionnellement,  rassurant sur le plan spirituel, et utile puisque ces bonnes vibrations d'harmonie amoureuse pourraient / vont vous mettre dans la capacité d'attirer la bonne personne !

 

Si j'ai l'impression que ça ne marche pas ?

Il est évident que l'univers n'est pas un poste de télé et notre volonté n'est pas la télécommande !  donc pas de caprices prématurés ! Pour certains, ça marche en 24 heures, pour d'autres en 3 mois, pour d'autres il faut attendre encore !  Il y a sans doute d'autres paramètres dans ces deux derniers cas, il faut donc patiemment énergétiser notre vibration positive. Et à chaque fois qu'on perd espoir,  au lieu de baisser les bras, on choisit d’écrire une lettre à son futur amour ! 

  ci-dessous un exemple…

 

Pour ceux qui font de la méditation, il est recommandé de laisser ces lettres  près de votre bougie de méditation/ coin de méditation...afin que votre inconscient perçoive que votre demande est toujours d'actualité. 

 

Ecrire la lettre de réponse... Tout comme vous imaginez votre futur amour marcher à vos côtés et parler avec vous,  vous pouvez très bien imaginer la réponse à votre lettre. 

 

Exemple : 

 

 Ma chérie, 

Je suis désolé de ne pas être là en chair et en os.  Je te sens pleurer sur mon cœur , à distance… il y a des lieux, des gens, des vibrations, des idées, des croyances, des paroles  qui sont entre nous. Nous slalomons, parfois nous les abattons seconde après seconde. Ne doute pas une seconde que je suis là, que j'existe, que je vais bientôt arriver !  Je sais que les apparences sont trompeuses mais, tu as bien compris depuis des années, que l'univers de la matérialisation n’a que faire des apparences. 

(...)

 Un jour, tu arriveras à répondre dans le Réel  en ayant foi avec les sensations de ton cœur ; un jour il battra réellement pour te dire que c'est la bonne personne,  que c'est moi ton chéri , ton complice, ton compagnon, ta montagne, ton futur mari. 

Regarde bien, toutes les pièces du puzzle sont en place,  tu as fait tous les efforts pour ça et tu as réussi ! Moi aussi, je n'ai rien lâcher  pour te voir enfin. Nous avons tellement de choses à nous raconter sans doute que ça prendra des nuits, des années et peut-être des vies. 

Tous les hommes qui te plaisent ne te rejettent pas,  ils ne sont juste pas moi, ils ne sont juste pas sur le bon chemin pour être moi.  Tu n es ni moche, ni maudite, ni imprenable. Tu es juste ma petite fée et mon samouraï,  même si je ne semble pas être là, imagine mon regard et mon sourire en coin à chaque fois que tu fais une stupidité tout craquante,  mes éclats de rire quand tu as un de tes traits d'humour bien placé, toute ma poitrine qui se soulève comme un souffle absolu de vie,  dans ce rire qui me convainc que je suis là à ma place, près de toi, grâce à toi, ancrée à toi. Ton cœur est ma maison.(...)

 

Et qui sait, un jour, si ces belles correspondances ne seront pas lues par votre Futur(e) ou vos futurs enfants ?

:)

29 décembre 2019

Des dramas coréens...

Une fois n'est pas coutume, je vais faire une petite digression par les drama coréens -  en attendant de me faire pardonner de n'avoir pas encore écrit ma critique de l'excellent film zéro,  pourtant très mal accueilli en Inde,  avec Shahrukh Khan.

 Pourquoi les dramas coréens ?  Parce qu'ils ont le bon goût de mélanger ma fascination pour les cultures asiatiques,  l’Histoire engagée de la Corée, la non moins fascinante esthétique du Masculin d’Asie, Et l'idée qu’ils ne font pas des saisons à rallonge. Sans parler de la nourriture, ils ont toujours l'air de manger des trucs fabuleux ! 

Est-ce que vraiment les drama coréen peuvent  nous apprendre quelque chose sur l'amour ?  Je ne saurais pas répondre à cette question puisque je fuis assez rapidement tout ce qui est drama coréen romantique ,  un genre ultra répandu apparemment. Ma seule tentative a été très décevante avec _Suspicious Partner mais heureusement il y a plein d’autres genres avec un peu de romantisme et un vrai intérêt culturel (société coréenne, Histoire,  Journalisme engagé, etc.)

J’'aime beaucoup l'actrice Park Min-young (Nom de famille Park et prénom  Min-young), aussi douce que badass , selon  les situations et les histoires. Elle a d'ailleurs souvent de bons choix de productions.  D’ailleurs, au lieu d'explorer un genre de drama, c'est intéressant de voir toutes les productions du même acteur ou du même réalisateur. 

 

pmj

source : pinterest

 

On est parfois pas très loin des films  de Wong Kar-Wai ( dans _ les cendres du temps_ ou _ in the mood for love_) , dans certaines productions qui manient assez bien les ambiances,  la subtilité du scénario et des dialogues. Voir Samdang, par exemple...

 

samd

source : kknews

Mes bons dramas historiques ( Six flying dragons, Le rebel , Tree with deep roots par exemple.)

Les dramas historiques/  artistiques :  mes préférés forcément,  dont l'incroyable Samdang, memory of colors et le très bon  Chicago typewriter). 

Pour le côté immersion dans un domaine professionnel particulier : _ descendants of the sun_ ( l’armée et la mission des Casques Bleus), le journalisme à la Zorro _Healer_.

 

Pour les acteurs,  de toute façon ils sont pratiquement tous craquants . Mentions spéciales pour Yoo Yeon-Seok et Ji Chang Wook.

Yoo-Yeon-Seok source : soompi.com

 

Voilà j'aurai sacrifié à la tradition du sujet “drama coréen”  pour ce blog :) que les fan de drama non cités ci-dessus ne m'en veuillent pas,  il y en a tellement de toute façon ! 







Posté par Faunetnayade à 22:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 décembre 2019

Travailler avec un coach de vie sur sa quête amoureuse, à quoi ça sert ?

 

I Pourquoi je ne rencontre pas la bonne personne ?

 

Lavaut tedX

 

   Si on a peur de rencontrer à nouveau l'amour,  après un deuil, une relation destructrice ou un divorce difficile, notre inconscient peut très bien nous protéger en rendant toute rencontre impossible :  on ne voit pas les candidats réellement intéressants, on ne rencontre que des candidats sans intérêt pour nous, et comme ça, notre inconscient croit nous protéger de notre peur de l'amour et de l'échec... Et on en viendra à dire que tous les hommes sont des … Ou que toutes les femmes sont des…

Alors qu'en fait, on connaît quoi ?  Sur 10 ans, on n’a pas pu croiser plus de 500 personnes, dans un contexte de séduction possible. Est-ce que cela suffit pour  généraliser comment fonctionnent les hommes ou comment fonctionnent les femmes ? Sur les 19 millions de célibataires en France,  500 personnes ça ne permet pas d'établir une règle. Ce sont nos blessures qui nous font penser que l'autre sexe ne vaut rien, puisque ces 500 personnes, on ne les a vues qu'avec  le filtre de nos peurs limitantes / de nos croyances positives. Et on a pu même attirer à soi des personnes qui correspondent à nos préjugés au lieu de pouvoir attirer les personnes qui correspondent à nos souhaits.

C'est en  résumé ce qu’ illustrent très bien David Laroche dans ses vidéos d’un part, mais aussi Sophie Lavaud, chercheur en neurosciences lors de sa conférence TEDx  de Troyes, visible sur YouTube : Le Cerveau limite-t- il la perception de la réalité ? 



Le coach David Laroche explique, lui, que sur les millions  d'informations sensorielles ( liées à la vue, à l’ouïe, à l’odorat, etc.),  notre cerveau n'en sélectionne que 7000 environ, à chaque instant, pour éviter de devenir fou car il y a trop de choses à gérer.  MAIS le cerveau ne choisit pas au hasard ces 7000 informations ! Il choisit d'abord des informations qui confirment déjà ce qu'il pense ou ce qu'il croit savoir de la réalité.  Donc le prince/la princesse charmant(e) peut très bien se trouver dans les autres informations en dehors des 7000 sélectionnées,  et on le/la verra pas ! Et réciproquement pour lui/elle...

Si on est dans ses peurs limitantes, on ne verra que les hommes qui ressemblent aux hommes qui nous ont déjà fait du mal,  ou bien on ne verra que les femmes qui ressemblent aux femmes qui nous ont déjà blessé.

Alors comment permettre à notre cerveau de capter les bonnes informations ?  En travaillant justement sur nos croyances positives et négatives sur l'amour, grâce à un coach de vie, par exemple :) 



Et ainsi les techniques comportementale et cognitive (TCC) sont venus compléter le travail de la psychologie, de la psychothérapie et de la psychanalyse... Le coaching appartient aux TCC. Elles ajoutent la partie “comment changer concrètement” avec l’entraînement quotidien,  et la partie présent et futur là où les thérapies classiques se consacraient surtout à l'idée de changer, aux rêves nocturnes et au passé. Les deux genres de thérapie sont complémentaires bien sûr. 

 

 Parce que c'est bien gentil de dire aux gens de combattre leurs croyances limitantes : c'est ce que certains mauvais coachs sur internet vont vous dire en rendez-vous privé, mais sans vous proposer les exercices et l'entraînement quotidien qui va avec ! (ex :  votre vision des femmes est réduite à celle que vous avez rencontrées), ce n'est pas pour autant que le cerveau va regarder autrement immédiatement tout de suite ! Il faut en quelque sorte soigner le cœur et rééduquer nos perceptions en explorant, en accueillant et en guérissant nos croyances limitantes,  nos peurs sur l'amour en l'occurrence. 

 

C'est précisément le travail d'un VRAI coach de vie :  identifier, faire prendre conscience, proposer des outils et des exercices quotidiens (ex :  affirmations positives, écrire une lettre à votre future chéri(e)  qui est là , quelque part, c'est sûr, et la lire tous les jours pour reconditionner le cerveau à penser positivement l'amour,  pour mieux voir les candidats potentiels.) Les neurosciences ont prouvé qu'il fallait à peu près un mois de travail quotidien pour obliger le cerveau à changer son filtre  de perception. 



II  Comment ça marche, les affirmations positives  ? 

Oui, L'autosuggestion, fonctionne ! ( mais il faut de la discipline quotidienne et de la ténacité dans le temps et de bons outils à côté). 



2 premières semaines , 3 fois par jour à voix haute, min. On se répète les phrases suivantes, en étant connecter à son corps, son ressenti et non seulement à sa tête : 

 

  • Les  couples harmonieux et unis existent

  •  je peux être dans un couple harmonieux et uni. 

  •  j'ai la capacité d'être dans un couple harmonieux et uni. 

  •  je suis un cadeau dans la vie de couple,  j'ai beaucoup à offrir dans la vie de couple. 

 

Quand Pratiquer ?  au matin,  dans les embouteillages,  dans les transports en commun,  dès qu'on a une minute pour se recentrer sur soi,  le soir au coucher. 

ATTENTION, Il est possible que votre ego, votre mental, vous dise que tout ça, c'est n'importe quoi ! Mais c'est aussi une manière de vous surprotéger en vous garantissant l'échec.  alors qu'il faut juste essayer tous les jours, pendant un mois et voir si vous croisez des gens différents, plus adaptés à  votre recherche. .  

 

3 et 4ème semaines :

On ajoute aux premières affirmations

  • je fais confiance à l'amour,  je fais confiance à la vie

 

Puis  quand on  ressent davantage de confiance dans le fait de rencontrer des personnes qui nous attirent, on peut  ajouter, par exemple, les phrases suivantes :

 

  •  j'attire à moi un homme  attirant, intéressant pour moi et  attiré, intéressé par moi.  

  • Il est honnête,  disponible, désireux, capable et en recherche d'une vie de couple avec enfants.  Cet homme est attentionné, etc. +  toutes les qualités qui vous paraissent importantes chez votre partenaire. 

 

A noter que “attirant, intéressant pour moi et  attiré, intéressé par moi” se focalise sur la complicité entre les deux personnes sans tomber dans la liste de critères physiques, moraux  et intellectuels souvent impossibles à trouver et qui nous maintiennent dans l'échec amoureux. L'essentiel n'est pas qu'une femme ait des cheveux longs ou qu’un homme ait des yeux bleus,  l'important c'est que son physique vous plaise , vous attire. C'est donc plus intuitif et basé sur le feeling que sur une liste froide et trop mentale. 

 

Bien sûr,  il faut sortir à nouveau ou bien davantage, dans des lieux où on ne va pas,  changer ses habitudes pour croiser autrement d'autres gens. 

 

ATTENTION : les affirmations positives ne seront pas assez puissantes contre votre sentiment inconscient de ne pas vous aimez,  votre impression de ne pas mériter l'amour. Un travail sur l'amour de soi et de confiance en soi est donc essentiel à mener en même temps !  Les affirmations positives c'est le moyen. Et le travail sur votre manière de vous aimer vous-même, c'est l'énergie ! 

 

III Faire un travail d’amour de soi

 

Parce qu'on peut très bien développer des tonnes d'efforts sur des années pour rencontrer  un compagnon ou une compagne, être tout à fait aimable et attirant MAIS avoir un inconscient qui nous punit ou bien nous surprotège.  

Il pourrait vous arriver alors, comme ce fut mon cas, d'être tranquillement allongé(e) dans votre lit un soir,  en pensant à toutes les belles choses que vous avez faites dans la journée et d’entendre une voix qui vient de vous et qui dit “ De toute façon, je n'ai pas envie de réussir”. 

Et vous êtes abasourdi(e) parce que ce Vous de l'intérieur veut quelque chose de totalement opposé à tout ce que vous voulez consciemment et ce pourquoi vous vous démenez depuis tant d’ années ! 

Ce Vous de l'intérieur, c’est juste votre cœur brisé,  vos rêves oubliés qui ont besoin d'être écoutés et guéris. Et le coaching, les outils et les exercices quotidiens peuvent réellement nous/vous y aider ! 

 

MAIS  l'aventure ne s'arrête pas là…




IV Apprendre enfin  à provoquer les rencontres qui nous intéressent,  au lieu d'attendre que le/la bon(ne) candidat(e) vienne nous parler. 

YouTube regorge de conseils pour aider les hommes à devenir des conquérants,  à oser s'approcher enfin des femmes qui leur plaisent vraiment et à gagner en sécurité intérieure  pour pouvoir obtenir un rendez-vous, être authentique. Et ainsi se donner toutes les chances de pouvoir observer si la femme qui leur plaisait tellement en passant dans la rue, leur plaît  toujours encore après 3h de conversation. 

Pour les femmes en revanche, les conseils sont beaucoup plus maigres ! On leur conseille de rester à leur place, de sourire pour attirer l'attention,  de regarder subrepticement l’homme qui les intéresse, en espérant qu’il soit attiré également ou au moins curieux et assez audacieux pour venir vers la femme en question ! (cf Alexandre Cormont). N'est-ce pas révoltant !  Et une coach féminine de Youtube de poursuivre en disant que les clientes qui s’entêtent à vouloir être volontaires, directes, aussi directes que pourrait l’être un homme dans la rue, courent à l’échec et au rejet immédiat ! 

Que dire si ce n’est qu’il faut que chaque sexe doit apprendre à dépasser ses peurs,  sa peur du rejet notamment ; chacun/chacune doit s'exercer à prendre la parole auprès d'un inconnu(e)  sans stress ni attente sinon le plaisir de tenter l'expérience !  On ne peut pas délibérément continuer d'agir en adolescent qui ont peur de leurs semblables ou d’eux mêmes !  Nous sommes des adultes avec des intuitions, des désirs, et si un homme attire mon attention dans la rue ou dans une fête,  je veux apprendre à être capable de lui parler sereinement,  peut-être d'arriver avec lui à trouver un moment tout simple de connexion authentique (chère au coach Clément Frenait sur Youtube,  que je recommande) ...Pour voir si nous pouvons aller plus loin dans cette rencontre. Et si vraiment cet homme se vexe parce que moi, la femme, je prends les devants  et que j’ose lui montrer l’éveil de mon intérêt pour lui, alors il ne mérite pas que je continue de lui parler ! C'était juste une belle image durant quelques secondes.  Au coach de vie en question d'apprendre à sa cliente de mieux gérer sa blessure de rejet, Et à poursuivre ses tentatives jusqu'à réussite !  Au lieu de lui dire de rester patiemment à sa place !!

 

V Combien ça coûte ? Qui choisir ? 

Le coaching n'est pas remboursé par la sécu ou les mutuelles ; il faut prévoir entre 20 et 90 € par séance de 1h30min , selon les prétentions du coach que vous voulez suivre. 

Les plus chers ne sont pas forcément les meilleurs ;)  

Le coaching est une mission de vie, une sorte de vocation,  et un coach doit savoir adapter ses tarifs à la personne à qui il s'adresse.  Son but n'est pas d'atteindre la richesse en exploitant des gens,  son but est d'aider des gens qui en éprouvent le besoin, et grâce à ce rôle auprès des autres, il trouvera une aisance financière.  N'hésitez donc pas à lui parler de votre pouvoir d'achat, s'il est restreint, et un bon coach devrait pouvoir vous proposer une solution viable pour lui et pour vous. 

 Demandez-lui s'il/elle a fait une école de coaching,  s'il/elle a un diplôme de coaching qui garantissent un cadre professionnel et une bonne connaissance des outils et exercices adaptée à votre situation.  Comme le titre n'est pas encore légiféré,  n'importe quel praticien de l'hypnose ou sophrologue  ou autre domaine, peut avoir envie de se proposer comme coach mais rien ne dit qu'il a les outils adaptés ! Son aide risque d'être seulement purement théorique,  seulement des bavardages et rien n'avancera.

 

Voilà pour cet article peut-être un peu long mais, je l'espère, suffisamment riche pour vous intéresser aux TCC et au coaching de vie.

 

Tout est possible à qui veut bien

vouloir se remettre en question

avec les bons outils et

s'entraîner chaque jour  pour progresser ! 




11 novembre 2019

Echec du sentiment amoureux : des éclairages pour aller mieux.

 

Mars et Vénus refont leur vie - Comment retrouver l'amour après une rupture douloureuse, un divorce

 Ces hommes qui ont peur d'aimer

 

Toujours en quête de compréhension des rapports homme-femme,  je vous propose une présentation de deux livres que ma coach de vie m'a conseillés ( je reviendrai sur cette expérience dans l’article suivant) : 

  •  Ces hommes qui ont peur d'aimer_ de Steven Carter et Julia Sokol

  •  Mars et Vénus refont leur vie du célèbre John Gray...

 

Le premier bouquin rend compte d'une expérience sur plus de 20 ans du psy Steven Carter qui  à identifier et disséquer le syndrome de la peur de l'engagement, notamment chez les hommes. Syndrome qui a un parallèle malheureux : selon le psychologue, il n'irait pas sans des profils de femmes qui aiment trop,  au point de s'oublier elle-mêmes. 

  A travers des témoignages des hommes et des femmes, les cas pratiques exposés avec clarté, chacun peut se reconnaître ou reconnaître des personnes qu’il ou elle a croisé dans sa vie amoureuse :  un homme se met à courtiser une femme en déployant toute sorte de manifestation toutes plus romantiques les unes que les autres. la femme finit par s'intéresser à son courtisan, la relation se construit, mais le syndrome de la peur d'aimer et de l'engagement vient alors tarauder d'angoisse l'homme qui paraissait si intéressé. Et voilà qu’il commence à se comporter de manière désagréable, il devient injoignable, il fixe des rendez-vous auxquels il ne vient pas... Et quand la relation se termine, au lieu de comprendre que c'est lui qui a fuit et qui a besoin d'un accompagnement psychothérapeutique, il se dit que ce n'était pas la bonne…

 Parfois cette  crise de panique face à l'engagement  arrive rapidement, parfois elle a lieu juste avant ou juste après les noces !  Augmentant encore plus le désarroi des deux êtres confrontés à ce syndrome. 

 Parce que Steven Carter est bien clair sur le sujet,  même si les manifestations, les manquements de l'homme qui a peur de s'engager semblent faire de lui un être méprisable,  la réalité est qu'il est lui-même malade de sa peur, que celle-ci le manipule de manière inconsciente et que seul un travail psychothérapeutique mener à bon escient peut aider à le guérir. Les femmes trop généreuses qu'il rencontre souvent pensent toujours qu'elles vont pouvoir le changer et se culpabilisent de l'échec de la relation,  alors que, de toute façon, c'est la relation elle-même qui est source de panique chez l'homme concerné, et qu'elle ne peuvent pas l'aider.

Car ces hommes,  si impossibles qu'ils semblent être,  sont réellement en quête d'un amour sincère et durable,  même si la peur d'aimer les tenaille tout autant. 

 

Conclusion : un livre très intéressant pour les cœur brisés,  qui ont accumulé ce genre de rencontres, et qui permet de relativiser ces  soi-disants échecs personnels dans la vie amoureuse. 

si vous avez l'impression de ne rencontrer que des Loosers  et des profiteurs, ce livre est fait pour vous ! 

 

 Mars et Vénus refont leur vie de J. Gray  explore, quant à lui, la période post rupture chez les hommes,  et cette même période, avec d'autres habitudes/ réactions -types, chez les femmes. 

Il rappelle également combien une rupture est un deuil,  il réaffirme que les 4 émotions ressenties alternativement ne sont surtout pas à nier !  Elles ont pleinement leur rôle à jouer pour une guérison du cœur, garante d'une vie amoureuse constructive retrouvée.  La colère, la tristesse, la peur de vivre sans l'être aimé que l'on a quitté/perdu, les regrets... ne sont pas à refouler sous prétexte qu'on veut s'en remettre le plus rapidement possible !  Au contraire, il faut les vivre pleinement, avec beaucoup de compassion pour soi et son cœur brisé que l'on abrite encore quelques mois…

 Une fois le travail de guérison effectué,  une autre vision de la relation passée s'installe,  faite de reconnaissance des bons moments partagés, du bonheur d'avoir vécu cette relation dans sa partie positive.

 

A méditer pour tous ceux et celles qui ont le cœur brisé en ce moment, et qui ne s’autorisent pas ou qui n’ont peut-être pas vécu les quatre étapes nécessaires à leur guérison (La colère, la tristesse, la peur de vivre sans l'être aimé que l'on a quitté/perdu,  les regrets)

 

Atelier proposé : 

  1. Autorisez-vous à la colère la tristesse concernant votre conjoint(e) perdue/quittée 

  2.  Ecrivez une lettre où vous lui exprimez tout votre rancoeur,  votre déception. Essayez de laisser libre cours à vos larmes, au frisson de colère dans votre corps , les points qui se ferment,  vous pouvez écrire la lettre à voix haute : l'exercice de libération n'est pas que mental il est aussi physique et inconscient. 

  3.  Une fois votre lettre terminée,  aller la brûler en extérieur dans un lieu sûr et  intime ( chez moi le fond du jardin) 

  4.  Prenez le temps de regarder  ce message du cœur partir en cendre,  afin que vous puissiez renaître à l'amour...  Voyez cet acte d'incinération comme un rituel de purification et de guérison du cœur. 

 Renouveler autant de fois que nécessaire,  qu'il s'agisse de la colère, des regrets, de la tristesse, ou de la peur de vivre sans la personne en question. 

 

N'hésitez pas à me faire part de vos libérations, de vos prises de conscience grâce à ce procédé en écrivant ci-dessous ( dans la partie commentaires)ou bien dans l’onglet  en haut à gauche : “ contacter l'auteur”. Cela encouragera les personnes qui vous lisent et les soutiendra dans leur propre rituel de libération.